Mme Vallaud-Belkacem se moque de nous !

 

Une vidéo très claire

 

Vous pouvez vérifier dans le guide de l’OMS intitulé « Normes d’éducations sexuelles en Europe »  qu’il est effectivement prévu d’initier les jeunes enfants dès leur plus jeune âge.

 

Ce document donne quelques définitions (page 17) qui vous permettront de mieux comprendre l’état d’esprit du gouvernement.

La sexualité :

«La sexualité est un aspect central de l’être humain
tout au long de la vie et comprend le sexe, les
identités et les rôles socialement associés aux genres,
l’orientation sexuelle, l’érotisme, le plaisir, l’intimité
et la reproduction. La sexualité est vécue et exprimée
sous forme de pensées, de fantasmes, de désirs, de
croyances, d’attitudes, de valeurs, de comportements,
de pratiques, de rôles et de relations. Si la sexualité
peut inclure tous ces aspects, tous ne sont pas toujours

Cette définition est très utile pour diverses raisons. Elle
souligne que la sexualité est un aspect central de l’être
humain, qu’elle n’est pas limitée à certains groupes
d’âge, qu’elle est étroitement liée aux genres, qu’elle
inclut les différentes orientations sexuelles et qu’elle va
bien au-delà de la reproduction

 

Le tableau des standards par âge est à partir de la page 38, il  recommande entre autres :

–  Entre 0 et 4 ans : « le plaisir et la satisfaction liée au toucher de son propre corps »,  « la masturbation enfantine précoce »…

– Dès l’âge de 4 ans : « parler de sujets sexuels », « la masturbation enfantine précoce »,  « l’amitié et l’amour envers des personnes du même sexe » …

– À partir de 9 ans : « les différents types de contraception et leur usage », « les différences entre l’identité sexuelle et le sexe biologique »…

 

Deux questions se posent :

– Qui ment?

– Que voulez-vous pour vos enfants?

 

Publicités

Ils continuent à promouvoir le gender et pourtant…

 

Tout d’abord une bonne nouvelle  au sujet de la Ligne Azur à l’époque de Monsieur Peillon, vous vous souvenez, cette fameuse lettre du 4 janvier 2013 (à lire dans Infos Officielles) :

Le 15 octobre 2014, le Conseil d’État annule la décision du 4 janvier 2013 du ministre de l’éducation nationale invitant les recteurs à relayer la campagne de communication de la « Ligne azur » pour non respect de la neutralité du service public de l’éducation nationale.

La liberté de conscience de nos enfants n’est pas à la disposition du ministre de l’Education Nationale.

Nous attendons de l’Education Nationale une vraie neutralité.

 

– L’Education Nationale vient de signer un nouvel agrément pour laisser intervenir dans les écoles une association dont le but n’est pas d’apprendre à lire, à écrire ou à compter à nos enfants!

Sur le site de l’Education Nationale:

Agrément national au titre des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public à l’association Contact France – dialogue entre les parents, les gais et lesbiennes, leurs familles et amis

NOR : MENE1400529A
arrêté du 9-10-2014
MEN – DGESCO B3-4

 

Par arrêté de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, en date du 9 octobre 2014, l’association Contact France – dialogue entre les parents, les gais et lesbiennes, leurs familles et amis qui apporte son concours à l’enseignement public, est agréée pour une durée de cinq ans. L’agrément est étendu à ses structures territoriales.

 

 

– De son côté le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes propose de conditionner les financements publics à la lutte contre les stereotypes.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 20 OCTOBRE 2014

 Rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes :
« Pour l’égalité femmes-hommes et contre les stéréotypes de sexe, conditionner les financements publics »

.

.

.

Le rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes est remis aujourd’hui à Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits de femmes et Pascale BOISTARD, Secrétaire d’Etat aux Droits des femmes.

Dans les médias, les manuels scolaires ou la communication institutionnelle, des représentations stéréotypées des femmes et des hommes subsistent. La présence des stéréotypes de sexe – et de son corollaire, le genre – se manifeste à la fois par un fort déséquilibre quantitatif entre le nombre de femmes et d’hommes représenté-e-s et par unenfermement des femmes dans certains rôles et situations dévalorisé-e-s et dévalorisantes  : objets de désir, passives, expertes du foyer, en position professionnelle subalterne, etc. Les stéréotypes de sexe et le genre sont un obstacle à l’égalité réelle : ils outillent et légitiment les discriminations et les inégalités.

Le HCEfh recommande d’amplifier la lutte contre les stéréotypes de sexe et de concentrer l’action sur les financements publics : l’argent public ne doit pas servir à conserver ou renforcer les stéréotypes de sexe, et constitue dans le même temps un levier pour agir.

Le HCEfh formule 34 recommandations afin d’engager une démarche progressive, globale et structurante en deux étapes :

– Etape 1 : rendre visibles les stéréotypes de sexe. Pour cela, le HCEfh propose des outils, sous la forme de grilles d’indicateurs –en priorité à destination de 3 familles d’acteurs et actrices des médias, de la communication institutionnelle et des manuels scolaires ;

– Etape 2 : généraliser le mécanisme d’éga-conditionnalité des financements publics. Ce mécanisme consiste à subordonner tout ou partie des financements publics transférés à un tiers au respect de l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les stéréotypes de sexe.

L’éga-conditionnalité constitue à la fois une condition de la juste et efficace utilisation de l’argent public, ainsi qu’unpuissant levier de transformation, vers une société plus égalitaire.

————————————-

CHIFFRES CLES

>> Les marchés concernés

* Contribution à l’audiovisuel public : 3 milliards €[1]

* Marché de la communication institutionnelle : 880 millions [2]

* Marché des manuels scolaires : 281 millions €[3]

Livres militants dans les écoles !

 

Talents Hauts édite des livres pour promouvoir le Gender, ou égalité filles/garçons

 

« Faire chausser aux enfants des lunettes de Genre » est l’objectif de la directrice des éditions Talents Hauts  http://www.talentshauts.fr/data/presse/La%20revue%20des%20parents.jpeg

Cette société d’édition militante est soutenue par l’Education Nationale     http://www.talentshauts.fr/data/presse/SNUIPP_mai_2013.jpg

 

De nombreux livres sont proposés pour tous les ages:     http://www.talentshauts.fr/

Un exemple pour les élèves de GS et CP « Moi mon Papa » dont voici un extrait de la Fiche pédagogique:

 

Déroulement:

1-lire l’album…2-dégager la problématique…

3- Faire la liste de taches familiales et domestiques

4-Pour chaque tache faire dire aux élèves qui la réalise chez eux et montrer la répartition sexiste des tâches

Tout est là : http://www.talentshauts.fr/data/pdf/fiches%20pedago/fiche_peda_MMP.pdf

 

L’Education Nationale avec le concours de la société Talents Hauts organise un concours pour les enfants de 6/7 ans : Lire Egaux

 

Lettre2

Il s’adresse à des enfants qui apprennent à lire mais l’essentiel est de déconstruire les stereotypes, non?

 

Vidéo

Déconstruire les stéréotypes de Genre

En septembre 2012 Madame Belkacem lors de sa visite aux jeunes du MAG: Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transexuels, explique ses projets.

Une vidéo de 6 minutes, qui devient très explicite à partir de la 3 ème minute.

La ligne ne change pas, ça vous étonne?

 

Fin août denier, la nouvelle Ministre de l’éducation Nationale précise comment sera mis en place sa « vision de l’égalité » pour tous les enfants de France dès la rentrée 2014:

Vous êtes prêts?

Vidéo

Qu’est-ce que le rapport Kinsey ?

C’est sur ce rapport que s’appuie le lobby LGBT pour faire avancer ses thèses.

Un peu de lecture :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rapports_Kinsey

 

Vidéos :

VO + sous-titres FR en (4 parties)

 

Analyse et décryptage de Marion Sigaut (historienne)

 

GENDER DANS LES ÉCOLES ! Il parait que ça n’existe pas…

IL ou ELLE d’après l’histoire pressée de Bernard FRIOT.

Vidéo précipitamment supprimée par le collège Edgar Faure après avoir été dénoncée par les JRE2014.fr Encore une preuve, que l’idéologie du genre est bien appliquée dans les écoles en France.

Mais on peut retrouver la vidéo à l’adresse suivante :

rutube.ru/video/3e6aededfca1a909a9b52de1dc4514e4/

Nouvelle intervention de Farida Belghoul

 

Dans cette vidéo, Farida Belghoul nous annonce quelle direction elle souhaite donner au mouvement des JRE. Notamment via l’instruction dans la famille ou les écoles indépendantes.

Pour information, voici le site d’Anne Coffinier http://www.creer-son-ecole.com/index.php?page=17