Jouets, la première initiation à l’égalité sous haute surveillance

 

C’est au Sénat que cette question est travaillée.

Il faut lire le rapport pour comprendre jusqu’où nos sénateurs sont prêts à aller pour veiller à la mise en place de l’égalité:

http://www.senat.fr/notice-rapport/2014/r14-183-notice.html

 

Rapport d’information de Mme Chantal JOUANNO et M. Roland COURTEAU, fait au nom de la délégation aux droits des femmesn° 183 (2014-2015) – 11 décembre 2014

 

La parution de ce rapport à l’approche des fêtes de fin d’année s’inscrit dans une démarche pragmatique : la délégation aux droits des femmes souhaite attirer l’attention tant des professionnels de l’industrie du jouet (fabricants et distributeurs) que des parents et des acteurs du service public de l’enfance (auxiliaires de puériculture, assistants maternels, pédiatres, professeur(e)s des écoles, animateurs et animatrices des temps périscolaires) sur l’intérêt de proposer aux enfants des jouets et des jeux qui ne soient pas porteurs de messages sexistes.

L’enjeu est double :

– revenir sur l’existence d’univers de jeux séparés entre filles et garçons et préparer par les jouets une société d’égalité entre femmes et hommes ;

– faire en sorte que jouets et jeux, en eux-mêmes ou par la présentation qui en est faite, ne contribuent pas à limiter la créativité des filles.

En d’autres termes, il s’agit, dans le respect des goûts de chacun et sans méconnaître les nécessités économiques du secteur des jouets, d’élargir le champ des possibles de tous les enfants, filles et garçons, et de permettre que l’égalité et le « vivre ensemble » commencent avec les jouets.

Dans cette logique, la délégation formule dix recommandations pour faire des jouets la première initiation à l’égalité.

Voilà une partie du sommaire que vous pouvez retrouver sur le site du sénat et en particulier les dix recommandations:

 

I. LE CONSTAT : LA SÉPARATION DES UNIVERS DE JEUX DES FILLES ET DES GARÇONS DÉTERMINÉE PAR LES JOUETS EST UNE ÉVOLUTION RÉCENTE

A. JOUETS POUR FILLES, JOUETS POUR GARÇONS : DES UNIVERS CLAIREMENT SÉPARÉS 

Publicités

Mme Vallaud-Belkacem se moque de nous !

 

Une vidéo très claire

 

Vous pouvez vérifier dans le guide de l’OMS intitulé « Normes d’éducations sexuelles en Europe »  qu’il est effectivement prévu d’initier les jeunes enfants dès leur plus jeune âge.

 

Ce document donne quelques définitions (page 17) qui vous permettront de mieux comprendre l’état d’esprit du gouvernement.

La sexualité :

«La sexualité est un aspect central de l’être humain
tout au long de la vie et comprend le sexe, les
identités et les rôles socialement associés aux genres,
l’orientation sexuelle, l’érotisme, le plaisir, l’intimité
et la reproduction. La sexualité est vécue et exprimée
sous forme de pensées, de fantasmes, de désirs, de
croyances, d’attitudes, de valeurs, de comportements,
de pratiques, de rôles et de relations. Si la sexualité
peut inclure tous ces aspects, tous ne sont pas toujours

Cette définition est très utile pour diverses raisons. Elle
souligne que la sexualité est un aspect central de l’être
humain, qu’elle n’est pas limitée à certains groupes
d’âge, qu’elle est étroitement liée aux genres, qu’elle
inclut les différentes orientations sexuelles et qu’elle va
bien au-delà de la reproduction

 

Le tableau des standards par âge est à partir de la page 38, il  recommande entre autres :

–  Entre 0 et 4 ans : « le plaisir et la satisfaction liée au toucher de son propre corps »,  « la masturbation enfantine précoce »…

– Dès l’âge de 4 ans : « parler de sujets sexuels », « la masturbation enfantine précoce »,  « l’amitié et l’amour envers des personnes du même sexe » …

– À partir de 9 ans : « les différents types de contraception et leur usage », « les différences entre l’identité sexuelle et le sexe biologique »…

 

Deux questions se posent :

– Qui ment?

– Que voulez-vous pour vos enfants?

 

Livres militants dans les écoles !

 

Talents Hauts édite des livres pour promouvoir le Gender, ou égalité filles/garçons

 

« Faire chausser aux enfants des lunettes de Genre » est l’objectif de la directrice des éditions Talents Hauts  http://www.talentshauts.fr/data/presse/La%20revue%20des%20parents.jpeg

Cette société d’édition militante est soutenue par l’Education Nationale     http://www.talentshauts.fr/data/presse/SNUIPP_mai_2013.jpg

 

De nombreux livres sont proposés pour tous les ages:     http://www.talentshauts.fr/

Un exemple pour les élèves de GS et CP « Moi mon Papa » dont voici un extrait de la Fiche pédagogique:

 

Déroulement:

1-lire l’album…2-dégager la problématique…

3- Faire la liste de taches familiales et domestiques

4-Pour chaque tache faire dire aux élèves qui la réalise chez eux et montrer la répartition sexiste des tâches

Tout est là : http://www.talentshauts.fr/data/pdf/fiches%20pedago/fiche_peda_MMP.pdf

 

L’Education Nationale avec le concours de la société Talents Hauts organise un concours pour les enfants de 6/7 ans : Lire Egaux

 

Lettre2

Il s’adresse à des enfants qui apprennent à lire mais l’essentiel est de déconstruire les stereotypes, non?