« Réforme du collège: toujours moins de place pour les fondamentaux ! »

Anne Coffinier, Directrice Générale de la Fondation pour l’école analyse la réforme du collège :

L’article complet sur le site Boulevard Voltaire :

http://www.bvoltaire.fr/annecoffinier/reforme-du-college-toujours-moins-de-place-pour-les-fondamentaux,164832

Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé il y a peu sa nouvelle réforme du collège… Quelle première réaction ?

Cette réforme va malheureusement dans le mauvais sens. Il y a bien quelques idées intéressantes mais vu comme elles sont enrobées, elles ne changeront rien en pratique. Par exemple, le fait que chaque collège pourrait définir 20 % de son emploi du temps : ce pourrait être une manière de responsabiliser les professeurs et de leur permettre d’adapter leurs enseignements aux besoins de leurs élèves. Mais on réalise que ces 20 % de « liberté » sont réservés aux « approches interdisciplinaires » : ils ne permettront pas de renforcer l’enseignement des matières fondamentales, ce qui est pourtant le plus urgent.

C’est donc une réforme qui conduit encore et toujours à réduire l’enseignement structuré et structurant, allant du simple au complexe, de manière explicite et systématique, au profit d’un enseignement décousu, sans exigence formelle et cohérence méthodologique, délivré au détour d’un thème ou d’un texte d’étude… On sait pourtant que la réduction constante des horaires alloués au français depuis 30 ans est la cause majeure de l’effondrement du niveau académique des écoles de France : c’est là-dessus qu’il faudrait insister, en réduisant le temps consacré aux matières « anecdotiques ».

Nouvelle intervention de Farida Belghoul

 

Dans cette vidéo, Farida Belghoul nous annonce quelle direction elle souhaite donner au mouvement des JRE. Notamment via l’instruction dans la famille ou les écoles indépendantes.

Pour information, voici le site d’Anne Coffinier http://www.creer-son-ecole.com/index.php?page=17